Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail - " Évaluation des risques liés à la consommation de boissons dites« énergisantes »" - Septembre 2013

L'étude de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail indique que le terme "boisson énergisante" est "un terme commercial qui ne fait pas référence à un encadrement réglementaire spécifique à ces produits. Les boissons dites énergisantes (BDE) sont des sodas enrichis en diverses substances déjà présentes dans l'alimentation (caféine, guarana, taurine, vitamines, ginseng,...) qui doivent répondre aux spécifications du règlement 1925/2006 encadrant les « aliments enrichis »". Depuis que ces boissons ont été introduites en france en 2008, "257 cas d’évènements indésirables ont été portés à la connaissance de l’Anses, dont 212 suffisamment renseignés ont pu faire l’objet d’une analyse d’imputabilité dans le cadre du dispositif de nutrivigilance". L'élément explicatif majeur serait la présence de caféine, et l'évolution des pratiques d'enrichissement des aliments en caféine qui seraient "susceptibles de générer des situations à risques". L'Agence recommande aux consommateurs de prendre garde à leurs apports, notamment en ce qui concerne les femmes enceintes, les enfants et les adolescents.