Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Avis du Haut Conseil de la santé publique du 9 décembre 2014 relatif aux équipements de protection individuels pour la prise en charge des patients cas suspects, possibles ou confirmés de la maladie à virus Ebola

A l’occasion de cet avis, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) rappelle en présentation sur son site internet que « le virus Ebola est transmis par le contact avec le sang, les tissus ou les liquides biologiques de personnes infectées et symptomatiques » et indique que « la prévention de la transmission du virus repose sur des règles d’hygiène strictes et l’identification et la prise en charge spécialisée précoce des patients ». Il émet ainsi des recommandations « en termes d’organisation générale au sein des établissements de santé, de prise en charge de patients suspects, possibles ou confirmés de maladie à virus Ebola (MVE), de choix et de gestion des équipements de protection individuels (EPI) ». Il précise également la composition et le type d’EPI à utiliser en fonction de la situation clinique présentée par le patient et du parcours de soins. Le HCSP indique « qu’au-delà de l’épisode actuel de MVE, tous les patients fébriles se présentant aux urgences doivent faire l’objet d’une identification rapide et d’une gestion adaptée du risque possible de transmission de leur maladie » (port systématique d’un masque par le patient, application des précautions standard incluant le risque d’exposition à des produits biologiques par les professionnels de santé).

 

Consulter ici l'avis du Haut Conseil de la santé publique du 9 décembre 2014 relatif aux équipements de protection individuels pour la prise en charge des patients cas suspects, possibles ou confirmés de la maladie à virus Ebola