Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Etudes et résultats, « Urgences : la moitié des patients restent moins de deux heures, hormis ceux maintenus en observation », n° 889, Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), juillet 2014

Dans une étude publié le 30 juillet 2014, la DREES indique que la prise en charge aux urgences dure moins de deux heures pour la moitié des patients, hormis ceux ayant séjournés en unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD) dont le passage est plus long. Ces résultats proviennent d’une enquêté nationale menée après des 52000 patients qui se sont présentés dans les 736 points d’accueils des urgences de la France métropolitaine et des DOM. Il est relevé  par ailleurs que la venue dans un service d’urgences résulte, dans six cas sur dix, de l’initiative du patient ou du conseil d’un proche. Les patients arrivent pour les deux tiers de leur domicile et se rendent majoritairement aux urgences par leurs propres moyens. Le constat est fait que les patients sont moins souvent transportés par les sapeurs-pompiers ou par une ambulance. L’étude montre que le recours aux urgences est plus important pour les nourrissons et les personnes âgées de 75 ans ou plus. La principale cause de venue aux urgences concerne toujours les lésions traumatiques. A la suite d’un passage aux urgences, les trois quarts des patients rentrent à leur domicile et 20 pourcent sont hospitalisés.

 

Consulter ici l'études et résultats, « Urgences : la moitié des patients restent moins de deux heures, hormis ceux maintenus en observation », n° 889, Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), juillet 2014