Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Rapport annuel 2013 de l’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) - Janvier 2014

L'Observatoire national de la fin de vie (ONFV) a remis à la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, et à la ministre déléguée aux personnes âgées et à l'autonomie, Michèle Delaunay son rapport 2013 dans lequel il formule 10 propositions concernant les personnes âgées :

« Mettre en place une infirmière de nuit pour 250 à 300 places d’EHPAD, le cas échéant de façon mutualisée ; Donner aux Equipes Mobiles de Soins Palliatifs les moyens de réellement intervenir en EHPAD, en accompagnant ces moyens de recommandations de bonnes pratiques et en les conditionnant à une évaluation régulière par les ARS ; Rendre obligatoire un module « Accompagnement de la fin de vie » dans le diplôme de Médecin-Coordonnateur d’EHPAD ; Donner aux professionnels de l’aide à domicile une réelle formation et un accompagnement professionnel autour des situations de fin de vie ; Elaborer, sous l’égide de la HAS, des recommandations de bonnes pratiques pour améliorer l’identification des situations de fin de vie à domicile, et ainsi éviter des hospitalisations dans les derniers jours de vie ; Mettre en place des « stages croisés » avec les Unités et les Equipes Mobiles de Soins Palliatifs, pour permettre l’acculturation des professionnels ; Faire de l’accompagnement de la fin de vie une priorité nationale en matière de formation continue pour les professionnels des MAS et des FAM ; Elaborer et diffuser un outil simple de repérage des situations de fin de vie dans les services d’urgence ; Inclure, dans les Revues de Morbi-Mortalité, un questionnement spécifique autour des situations de fin de vie ; Faire évoluer les modalités de financement de la prise en charge des personnes âgées atteintes d’un cancer en phase avancée, afin de favoriser la réflexion des équipes d’oncologie sur la pertinence des traitements. »