Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Rapport IGAS du 2 avril 2012 « Bilan de la mise en œuvre des services intégrés d'accueil et d'orientation (SIAO)

 

Un an après leur mise en place dans le cadre de la réforme de l'hébergement, ces services ont été créés dans chaque département sous l'autorité du préfet afin d'améliorer l'accueil, l'évaluation, l'orientation et la prise en charge des personnes sans abri ou risquant de l'être. Leur objectif est d'organiser la réponse en fonction des besoins de l'usager et non en fonction de la seule disponibilité des places, en privilégiant chaque fois que possible la solution du logement. L'Inspection générale des affaires sociales (Igas) vient de publier ce rapport qui pointe de nombreux dysfonctionnements dans la mise en œuvre effective de ces services (mise en œuvre hétérogène en fonction des contextes locaux, méconnaissance des publics, interrogations et réticences persistantes chez certains partenaires, objectif de fluidité entre l'hébergement et le logement non atteint, manque d'outils et de moyens, articulation à trouver avec le secteur de la santé, l'administration pénitentiaire, l'aide sociale à l'enfance et les gestionnaires du droit d'asile ou bien encore des services de l'Etat en difficulté pour assurer un pilotage efficace) et élabore 15 recommandations à mettre en œuvre dès 2012.  Enfin, l'Igas considère que ces SIAO joueront leur crédibilité et leur légitimité sur 2 aspects qu'il est urgent de développer :

- la mise en place d'une observation sociale qui permettra un diagnostic partagé avec les acteurs et l'adaptation de l'offre d'hébergement, ainsi que la production d'indicateurs de performance, nécessaires pour mesurer l'efficience des politiques mises en place ;

- leur capacité à organiser une véritable fluidité vers le logement, qui passe, outre la mise en place de partenariats avec les bailleurs, par une simplification des procédures d'accès au logement social et une identification précise et commune des personnes prioritaires.

Consulter le rapport IGAS en version PDF