Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Avis de la Conférence nationale de santé sur le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement

La Conférence nationale de santé, composée des représentants de l’ensemble des acteurs du champ de la santé (sanitaire, médico-social et social) a souhaité se prononcer sur le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement. Les membres saluent ce projet qui « présente quelques avancées très significatives, en ligne avec plusieurs recommandations qu’elle a formulées ces dernières années » et notamment par la création d’une « conférence départementale des financeurs » de la prévenions de la perte d’autonomie des personnes âgées » ; la création d’une personne de confiance dans le domaine médico-social ; le rapprochement des régimes d’agrément et d’autorisation pour les services d’aide et d’accompagnement à domicile ; la reconnaissance des besoins de répit des aidants.

Cependant, elle regrette que ce projet de loi ne « contribue pas davantage à une meilleure convergence entre les politiques en faveur des personnes âgées ». Elle formule plusieurs propositions et remarques sur l’actuel projet de loi en soulignant qu’il ne constitue qu’un premier temps législatif dans l’adaptation de la société française au vieillissement, mais que d’autres étapes seront nécessaires.

Consulter ici l'avis de la Conférence nationale de santé (CNS) portant sur le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement