Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

HAS - Points clés et solutions - Comment sécuriser le circuit d’un prélèvement réalisé au bloc opératoire ?

La HAS a publié une étude ayant pour objectif de sécuriser les prélèvements de cytopathologie et de microbiologie réalisés au bloc opératoire et leur circuit jusqu’à l’archivage des résultats, en aidant les professionnels à réaliser un diagnostic de leurs pratques à partir des points clés identifiés. “Le respect de ces points clés doit permettre d’éviter les dysfonctionnements les plus fréquemment constatés à différentes étapes péri-opératoires et rapportés dans la base de signalement des évènements indésirables de l’accréditation des médecins (REX) ; que ce soit : au bloc opératoire (oubli ou conditionnement inadapté du prélèvement, erreur d’identité), lors de l’acheminement vers le laboratoire d’analyse ou lors de la réception des résultats d’examen”.

Ce document est le résultat d’un travail pluriprofessionnel initié par trois organismes agréés pour l’accréditation : AFU (Association Française d'Urologie), Orthorisq (Chirurgie orthopédique et traumatologique) et Plastirisq (chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique).