Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Plan Cancer III à l’AP-HP - Stratégies et Ambitions - Document provisoire - Avril 2014

L'AP‐HP « traite près de 50 000 patients atteints de cancer chaque année dont 32 000 nouveaux cas. Cette activité représente 40 % de l'activité totale d'Île‐de‐France et place l'AP‐HP au premier rang des acteurs en cancérologie ». Ce rapport retient que la « labellisation depuis 3 ans des structures actuelles a été une démarche à la fois restructurante et essentielle pour une meilleure lisibilité de l’offre de soins, mais il est indispensable de franchir une nouvelle étape à savoir la structuration autour de 3 grands centres fédératifs ou Clusters, reposant sur le même « découpage » territorial que celui proposé par l’ARS ». Ces clusters sont envisagés comme « la fédération de structures déjà labélisées (centres intégrés et experts) qui leur permettra d'atteindre des masses critiques pour l'organisation des parcours de soins et l'optimisation de la recherche clinique », et disposant « pour chacun d'entre eux de la possibilité de traiter tous les types de cancer, à tous les âges, avec des moyens équivalents ».

L’AP-HP retient 10 options stratégiques : 1. Améliorer la visibilité, la lisibilité et par conséquent l’attractivité l’AP-HP en cancérologie ; 2. Le parcours patient doit garantir un parcours global et personnalisé irréprochable ; 3. L’accès aux innovations diagnostiques et thérapeutiques est un droit intangible des patients ; 4. L’AP-HP s’engage également dans l’innovation pour le dépistage et la prévention des cancers ; 5. La recherche clinique et translationnelle est un élément essentiel pour la qualité des soins et de la prise en charge des patients ; 6. La formation des professionnels, des patients et des usagers : un levier de l’amélioration des parcours de soins ; 7. L’informatisation des dossiers doit atteindre le niveau attendu pour de tels enjeux, il faut impérativement développer des outils de communication modernes et interactifs (NTIC) ; 8. L’AP-HP assurera son rôle d’animateur territorial et devra renforcer ses relations avec les autres structures de soins du territoire ; 9. La démocratie sanitaire, la lutte contre les inégalités et la relation avec la ville doivent être des thèmes transversaux présents dans chaque mesure ; 10. Un observatoire indépendant de suivi, d’évaluation et de « correction » des engagements, impliquant les usagers et des élus sera mis en place d’emblée et garantira une transparence « assumée ».

 

Consulter ici le Plan Cancer III à l’AP-HP - Stratégies et Ambitions - Document provisoire - Avril 2014

Consulter ici la synthèse du Plan Cancer III à l’AP-HP - Stratégies et Ambitions