Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Rapport annuel 2014 de l’Institut de Veille Sanitaire

Ce rapport annuel de l’Institut de veille sanitaire (INVS) est l’occasion de revenir sur son activité et sur les principaux résultats obtenus dans l’année 2014, tant au niveau national que régional.  

L’institut est intervenu dans le cadre des maladies infectieuses (maladies  vaccinales, sida hépatites…), effets de l’environnement sur la santé (risques liées à la pollution, variations climatiques, polluants chimiques, monoxyde de carbone…), pathologies d’origines professionnelles (amiante et fibre, cancers professionnels…), maladies chroniques et traumatismes (cancers, diabètes, maladies cardiovasculaires…), risques internationaux (Ebola, fièvre jaune, épidémie de chikungunya…).

L’année 2014 a préparé le  rapprochement de l’InVS, de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (l’Inpes) et l’Etablissement pour la préparation et la réponse aux urgences sanitaires (Eprus) qui cédera la place à l’Agence nationale de santé publique.