Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Circulaire NDHOS/F1/F4 n° 2007-105 du 21 mars 2007 relative à la généralisation de la suppression du taux de conversion

    

Date d’application : immédiate.

Références :arrêté PMSI du 31 décembre 2003 modifié.

Textes abrogés ou modifiés :
        Circulaire DHOS/F1/F4 n
o 2006-269 du 19 juin 2006 relative à la suppression du taux de conversion appliqué à la valorisation trimestrielle de l’activité des établissements de santé publics et privés désignés aux a, b et c de l’article L. 162-22-6 du code de la sécurité sociale.
        Circulaire DHOS/F1/F4 n
o 2006-454 du 17 octobre 2006 relative aux modalités de suppression du taux de conversion en 2006 et 2007.
        Circulaire DHOS/F1 n
o 2006-532 du 15 décembre 2006 relative à la suppression du taux de conversion lors de la transmission des données d’activité du 4e trimestre 2006 et à la modification des modalités de transmission des données d’activité en 2007.

Annexes :
        Annexe      I.  -  Champ d’application.
        Annexe     II.  -  Environnement informatique et constitution des fichiers.
        Annexe    III.  -  Valorisation de la part assurance maladie.
        Annexe    IV.  -  Traitement et valorisation des dossiers incomplets.
        Annexe     V.  -  Modalités techniques de prise en compte des dossiers 2006 transmis en 2007.
        Annexe    VI.  -  Modalités techniques de transmission et de validation des données.
        Annexe   VII.  -  Mise en oeuvre organisationnelle.
        Annexe  VIII.  -  Le fichier des RSF-ACE.
        Annexe    IX.  -  Le fichier VID-HOSP



Diffusion : les établissements de santé antérieurement financés par dotation globale doivent être destinataires de cette circulaire, par l’intermédiaire des agences régionales de l’hospitalisation, selon le dispositif existant au niveau régional.

Le ministre de la santé et des solidarités à Mesdames et Messieurs des directeurs d’agence régionale de l’hospitalisation (pour mise en oeuvre) ; Mesdames et Messieurs les directeurs d’établissement de santé public et privé antérieurement en dotation globale (pour exécution).

   

 La présente circulaire se substitue aux trois circulaires ci-dessus référencées qui ont encadré la suppression du taux de conversion en 2006. Elle a pour objet de rappeler dans un document unique le cadre de la généralisation de la suppression du taux de conversion.
    

Une expérimentation rassemblant une dizaine d’établissements volontaires représentatifs de l’ensemble du champ concerné s’est déroulée tout au long de l’année 2006. Certains d’entre eux et une quinzaine d’établissements non expérimentateurs ont été en mesure de supprimer leur taux de conversion dès 2006. Cette phase d’expérimentation, qui parallèlement laissait aux établissements la latitude de décider de supprimer ou non leur taux de conversion, est désormais achevée.
    

En conséquence, le taux de conversion disparaît en 2007 pour l’ensemble des établissements concernés et pour l’essentiel de leur activité (cf. annexe 1).
    

L’objectif poursuivi est de permettre dès le début de 2007 la valorisation de l’activité au taux réel de prise en charge de chaque prestation par l’assurance maladie, et non en appliquant un taux de conversion, c’est-à-dire un taux moyen de prise en charge. Les prestations recensées par les FICH-SUP demeurent valorisées selon d’autres modalités développées dans les annexes ci-jointes. Pour atteindre cet objectif, les établissements doivent donc apparier les données médico-économiques de chaque patient avec ses données administratives et s’organiser afin de produire, sous cette nouvelle forme, des fichiers à la fois exhaustifs et de qualité. Ces dispositions concernent les données relatives à l’hospitalisation et celles relatives aux actes et consultations externes.
    

Le principe d’une valorisation globale et périodique de l’activité par l’ARH est maintenu ; la périodicité de la transmission est modifiée à compter du 2e trimestre pour devenir mensuelle afin de tenir compte des effets sur la trésorerie des établissements de la fraction de T2A à 50 %. Ainsi les données du 1er trimestre 2007 seront transmises au plus tard le 30 avrilet celles du mois d’avril au plus tard le 31 mai. Les règles de versement des ressources provenant de l’assurance maladie seront fixées dans les meilleurs délais par arrêté.
    

Les règles de calcul du ticket modérateur sont inchangées et la suppression du taux de conversion n’entraîne aucune modification dans le calcul de la part restant à la charge de l’assuré ou de son organisme d’assurance maladie complémentaire :
    -  pour les séjours, le ticket modérateur demeure calculé sur le tarif journalier de prestation ;
    -  pour l’activité externe, le ticket modérateur est calculé sur les actes et consultations, aucun ticket modérateur n’est perçu auprès du patient pour les forfaits ATU, FFM et SE.
    

Les informations de séjour continueront d’être transmises dans les conditions habituelles. L’ensemble de ce dispositif transitoire restera en vigueur jusqu’à la mise en oeuvre de la facturation directe des prestations aux caisses d’assurance maladie.
    

Les modalités de production et de transmission de l’activité font l’objet des fiches ci-annexées. Cette documentation est également disponible sur le site de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) : www.atih.sante.fr.
    

L’attention des chefs d’établissement est appelée sur les conséquences en termes de trésorerie d’un défaut d’exhaustivité ou de qualité des fichiers transmis ainsi que sur les changements introduits dans les procédures internes par la suppression du taux de conversion. L’importance des enjeux pour chaque établissement justifie de suivre cette évolution en mode projet et de lancer sans délai les réflexions et tests nécessaires. Les tableaux de contrôle de MAT2A so
nt à la disposition des établissements comme des ARH pour vérifier la qualité des fichiers et les valider.
    

Les chargés de mission « systèmes d’information » des ARH, dont les coordonnées sont disponibles sur le site de la Mission nationale d’appui à l’investissement hospitalier (www.mainh.sante.gouv.fr), pourront suivre la montée en charge de ce projet et relayer les difficultés auprès de la Mainh et de la DHOS.


ANNEXE  105a1 - CHAMP D’APPLICATION

    

Etablissements concernés :
    

La suppression du taux de conversion concerne l’ensemble des établissements publics et privés antérieurement en dotation globale et soumis à la tarification à l’activité.

Prestations concernées :
    

Sont concernées les prestations de médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie soumises à la fraction de T2A, y compris les activités d’alternative à la dialyse en centre et d’hospitalisation à domicile. La suppression du taux de conversion est opérée de manière concomitante sur les actes et consultations externes et les séjours
    

Les activités situées hors du champ de la tarification à l’activité et financées par dotation annuelle de financement ne sont pas concernées. La rétrocession de médicaments continue d’être facturée directement aux caisses d’assurance maladie selon les modalités actuelles.
    

Patients concernés :
    

Seules les prestations délivrées aux bénéficiaires de l’assurance maladie, pour tous les risques (maladie, maternité et accidents du travail et maladies professionnelles), feront l’objet d’une valorisation dans le cadre de cette circulaire.
   

 Les prestations délivrées aux patients relevant de l’AME et des soins urgents (article L. 254-1 du CASF), aux patients bénéficiant de la CMUC (pour la part complémentaire), aux migrants, aux patients payant intégralement leurs frais et aux patients soignés dans le cadre de l’activité libérale des praticiens hospitaliers (pour la partie honoraires) ne seront pas valorisées dans le cadre fixé par cette circulaire, mais facturées selon les procédures habituelles.
Dossiers hors champ :
    

Pour l’activité externe, tous les dossiers peuvent être transmis, mais les dossiers hors champ ne seront pas valorisés. Il convient à cet effet de bien renseigner le code de prise en charge qui permet d’identifier ces dossiers.
    

Pour les séjours, afin de disposer de la totalité de l’activité de l’établissement, les dossiers hors champ doivent être transmis mais ne seront pas valorisés.

ANNEXE  105a2 - ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE ET CONSTITUTION DES FICHIERS

    

Les fichiers sont constitués des données médico-économiques du patient, enrichies de ses données administratives concernant la prise en charge par l’assurance maladie, et anonymisées. Les fichiers présentent à chaque transmission les données cumulées depuis le début de l’année. C’est le dernier état de la facturation d’un dossier qui sera pris en compte.
    

Logiciels :
Les logiciels nécessaires au traitement des données au sein des établissements ont été mis à jour pour prendre en compte les nouvelles variables nécessaires à la mise en oeuvre de la suppression du taux de conversion : MAGIC, GENRSA, PAPRICA, ePOP-MCO et ePOP-HAD.
    

FICHSUP a été mis à jour pour tenir compte des évolutions des tarifs ainsi que des nouvelles listes de molécules onéreuses et des DMI.
    

Un nouveau logiciel a été développé pour la génération des RAFAELs concernant l’activité externe des établissements dans le cadre de la suppression du taux de conversion : PREFACE.
    

L’ensemble de ces logiciels seront disponibles en téléchargement sur le site de l’ATIH (www.atih.sante.fr).
Format des RSAF-ACE et du fichier VID-HOSP :
    

Les consignes détaillées nécessaires à la constitution des fichiers, ainsi que les règles de facturation élémentaires à respecter, figurent dans les annexes 8 et 9 ci-après.
    

Pour les séjours, l’évolution demandée consiste à enrichir les informations médico-économiques sur l’activité issues du PMSI des informations administratives issues du système de facturation des établissements. Le fichier VID-HOSP doit donc être enrichi conformément à l’annexe 9, l’appariement des données se fera par l’intermédiaire de la procédure de chaînage. Ces dispositions concernent les activités MCO, y compris l’HAD et la radiothérapie externe.
    

Les médicaments coûteux et les DMI facturés en sus du GHS sont transmis par les fichiers FICH-SUP ou FICH-COMP selon les instructions en vigueur.
    
Pour les actes et consultations externes, les établissements doivent produire des résumés standard de facturation d’actes et consultations externes (RSFACE), transformés dans un 2nd temps en RAFAELs (anonyme) par le logiciel PREFACE. Les RSFACE peuvent être produits à partir des fichiers B2 constitués pour le recouvrement de la participation forfaitaire d’1 euro (cf. annexe 8). Ces dispositions concernent l’ensemble des actes et consultations externes, y compris les forfaits techniques non facturés par ailleurs et, à compter du 1er mars 2007, les nouveaux forfaits SE.
    

Les activités d’alternative à la dialyse en centre, les IVG, les forfaits ATU et FFM font l’objet de fichiers FICH-SUP
    

Les fichiers de RSA et ANO, de RAFAELs, FICH-SUP et FICH-COMP sont transmis selon la même périodicité.
    

Non assurés sociaux :
    

Pour l’activité externe, les dossiers hors champ peuvent être transmis, avec le code de prise en charge qui permet de les identifier, mais ils ne seront pas valorisés.
    

Pour les séjours, afin de disposer de la totalité de l’activité de l’établissement, les dossiers hors champ doivent être transmis mais ne seront pas valorisés.
    

Informations de séjour :
    

Les informations continuent d’être transmises selon les modalités actuelles.

ANNEXE  105a3- VALORISATION DE LA PART ASSURANCE MALADIE

   
 Valorisation des RAFAELs et des RSA :
    

L’enrichissement des fichiers par les données administratives du patient permet d’appliquer aux tarifs des actes, consultations et séjours le taux réel de prise en charge par l’assurance maladie de chaque prestation transmises dans les RSFACE et RSA/VID-HOSP. La fraction du tarif de T2A, fixée à 50 % pour l’année 2007, s’applique aux montants ainsi valorisés, sauf pour les prestations suivantes dont les tarifs sont facturés dans leur intégralité :
    -  les prélèvements d’organes ;
    -  les activités mentionnées dans l’arrêté du 22 décembre 2006, c’est-à-dire l’HAD et les 5 GHS de chirurgie ambulatoire (GHS 8053, 8002, 8005, 8008, 8023) ;
    -  valorisation des FICH-SUP ;
    -  les ATU, FFM, IVG seront valorisés avec un taux de conversion unique de 94 % et une fraction de tarif à 50 % ;
    -  les médicaments onéreux et DMI facturés en sus du GHS seront valorisés à 100 % de prise en charge par l’assurance maladie et à 100 % du tarif ;
    -  les prestations et séances relatives aux alternatives à la dialyse en centre seront valorisées au taux de 100 % de prise en charge par l’assurance maladie et à 50 % du tarif.
    

Valorisation des nouveaux forfaits SE :
    

Les forfaits SE seront intégrés dans les RSFACE et donc individualisés. Les établissements ne doivent pas facturer le ticket modérateur sur ces forfaits qui seront valorisés en appliquant le taux moyen unique de prise en charge de 94 %.
    

Valorisation de la radiothérapie externe :
    

Le dispositif transitoire de 2006 est reconduit : ces activités seront remboursées à 100 % dès lors qu’il s’agit d’un assuré pris en charge.
    

Valorisation des dossiers en attente de droits ou de taux de prise en charge
    

Cf. annexe IV sur le traitement des dossiers incomplets
    

Les dossiers en attente de droits ne seront pas valorisés
    

Les dossiers en attente de taux de prise en charge seront valorisés à 80 %
    

DAC, MIGAC et forfaits annuels
    

Il est rappelé que les dotations (DAC, MIGAC) et les forfaits annuels, qui ont été calculés en dépenses d’assurance maladie dès 2005, ne sont pas impactés par la suppression du taux de conversion.

ANNEXE  105a4- TRAITEMENT ET VALORISATION DES DOSSIERS INCOMPLETS

    
Le principe de la suppression du taux de conversion est de valoriser les dossiers sur la base des informations administratives de chaque patient. A l’issue de chaque période de recueil d’activité, subsiste un certain nombre de séjours pour lesquels les informations administratives sont incomplètes. Les trois cas suivants peuvent se présenter :
    

Dossiers en attente de taux de prise en charge
    

Dans VID-HOSP, un séjour en attente du taux de prise en charge par l’assurance maladie est codé comme étant facturable à l’assurance maladie car il est certain que le patient est un assuré, seul son taux de prise en charge est incertain. La régularisation de ce dossier interviendra au cours d’une transmission ultérieure.
    

Dans ce cas, le dossier peut être transmis et sera valorisé provisoirement à un taux de 80 % de prise en charge par l’assurance maladie. Ce montant sera affecté de la fraction de tarif correspondant à la prestation.
    

Dossiers en attente de droits
    

Dans VID-HOSP, un dossier en attente de droits est codé comme étant facturable à l’assurance maladie, mais il n’existe pas de certitude sur l’existence des droits du patient à l’assurance maladie.
    

Dans ce cas, le dossier peut être transmis mais ne sera pas valorisé.
    

Anomalies de constitution du fichier VID-HOSP
    

En cas d’absence d’un numéro d’identifiant séjour dans VID-HOSP alors qu’il est présent dans le fichier RSS, les données administratives et des données médico-administratives ne peuvent être appariées.
    
Dans ce cas, les séjours correspondants ne seront pas valorisés mais ils doivent être transmis.

ANNEXE  105a5
MODALITÉS TECHNIQUES DE PRISE EN COMPTE DES DOSSIERS 2006 TRANSMIS EN 2007

    
Cette prise en compte ne concerne que les séjours. L’activité externe n’est donc pas concernée.
    

Deux types de dossiers 2006 peuvent être transmis en 2007 :
    -  les dossiers non facturés en 2006 ;
    -  les dossiers ayant subi une modification des informations administratives (VIDHOSP) dans l’hypothèse de la suppression du taux de conversion en 2006 ou des informations médicales (RSS) dans tous les cas.
    

Ces deux types de dossiers subiront un traitement différent : les dossiers non facturés seront payés en totalité, par contre pour les dossiers modifiés c’est la différence entre le nouveau montant calculé et celui qui a été payé en 2006 qui sera payé.
    

Ce sont les modalités de valorisation 2006 qui seront utilisées pour traiter ces dossiers (GENRSA - MAT2A). Il est donc nécessaire d’avoir les fichiers de RSS groupés ainsi que les fichiers ANOHOSP et HOSPPMSI (éventuellement) correspondant aux nouveaux dossiers ainsi qu’aux dossiers modifiés.
    

Afin de simplifier la procédure de création de ces fichiers il sera fourni aux établissement un logiciel ad hoc. Ce logiciel devra être installé sur le poste où se trouve GENRSA.
    

Il utilisera les fichiers correspondant à une nouvelle extraction concernant l’ensemble de l’activité de l’année 2006 (fichier de RSS groupés, ANOHOSP et HOSPPMSI éventuellement).
    

Il aura les fonctionnalités suivantes :
    -  récupération sur ePMSI de la signature du traitement validé pour T4 2006 ;
    -  comparaison du nouveau fichier complet 2006 par rapport à celui qui a été validé en T4 2006 sur la base du numéro administratif de séjour contenu dans le fichier de RSS groupé ;
    -  élaboration du fichier contenant les nouveaux dossiers (numéro administratif présent dans le nouveau fichier mais absent du fichier validé en T4 2006) ;
    -  élaboration du fichier contenant les dossiers modifiés en fonction du type de traitement validé en T4 2006 (MAT2A ou MAT2A-STC) sur la base de la comparaison pour les RSS des éléments de valorisation (GHS + suppléments) et/ou pour les enregistrements ANOHOSP les nouvelles variables permettant la détermination du taux de remboursement.
    

Ce sont les fichiers obtenus en sortie de cet applicatif qui devront être envoyés sur ePMSI.
    

La périodicité de transmission est la même que les fichiers de valorisation de l’année 2007. Cependant dans le cas où l’établissement ferait de nouvelles extractions avec une périodicité différente de celle de la production d’activité 2007, le logiciel de traitement permettra la retransmission des fichiers de la dernière période validée.
    

Attention : cette procédure ne pourra être réalisée que si des identifiants communs existent entre le nouveau fichiers de RSS groupés et celui validé en T4 2006 (numéro de RSS ou numéro administratif de séjour).

ANNEXE  105a6
MODALITÉS TECHNIQUES DE TRANSMISSION ET DE VALIDATION DES DONNÉES

    
Volume des fichiers :
    

Afin d’autoriser la transmission de fichiers volumineux sur ePMSI, une mise à jour du logiciel ePOP sera réalisée.
    

Les tableaux MAT2A :
    

Les traitements sur MAT2A donnent lieu à la production de tableaux permettant de contrôler dans le détail le nombre de dossiers pris en charge, ceux rejetés ou signalés, la nature des anomalies constatées et de cibler le case mix des patients non retenus. Ces tableaux permettent :
    -  aux établissements d’apporter les corrections nécessaires pour parvenir à l’exhaustivité de leurs données et de cibler éventuellement les actions à entreprendre pour améliorer en routine la production des données ;
    -  aux ARH d’opérer les contrôles de validation.
    

Le détail de ces tableaux et le dictionnaire des termes employés figurent sur le site de l’ATIH.
    

Visualisation des données :
    

Les établissements ont toujours la possibilité de visualiser leurs données avant validation et d’effectuer plusieurs traitements jusqu’à parvenir au niveau d’exhaustivité optimum.

ANNEXE  105a7
MISE EN OEUVRE ORGANISATIONNELLE DE LA SUPPRESSION DU TAUX DE CONVERSION

    
L’expérimentation réalisée en 2006 a mis en exergue les difficultés rencontrées par les établissements pour produire l’exhaustivité des données de leur activité et avec un niveau de qualité permettant leur valorisation. L’attention est donc appelée sur l’urgence et la nécessité de mettre en place une organisation spécifique pour rassembler et transmettre les données d’activité dans les meilleures conditions possibles afin de ne pas pénaliser la trésorerie de l’établissement.
    

Les difficultés relèvent en premier lieu de l’organisation interne et de la capacité à produire dans des conditions proches de celles de la facturation directe toutes les informations nécessaires : codage des actes, respect des règles de facturation, recueil des droits du patient, retraitement des dossiers rejetés. Les premiers traitements sur MAT2A donnent fréquemment lieu au signalement et au rejet de nombreux dossiers. Le retraitement de ces anomalies doit mobiliser des équipes pluridisciplinaires : DIM, bureau des entrées, direction financière, service informatique.
    

Ce constat conduit à préconiser un fonctionnement en mode projet avec la désignation d’un chef de projet ou d’une équipe responsable du projet, coordonnant les différentes actions à mener, parmi lesquelles la formation des bureaux des entrées au PMSI est jugée utile par certains établissements expérimentateurs.
    

La période de test sur l’année 2006 sur MAT2A permet, dans l’attente des logiciels 2007, de réaliser des tests de conformité des fichiers à l’aide des logiciels déjà diffusés pour le traitement du quatrième trimestre 2006. Ces tests permettront d’évaluer en interne la qualité des fichiers transmis et de cibler les actions d’accompagnement. En particulier, la qualité et l’exhaustivité du chaînage doivent être vérifiées au plus tôt, de même que la concordance du nombre de séjours entre la base PMSI et la base de facturation. Dès la disponibilité des logiciels pour le traitement du premier trimestre 2007, la période de test 2007 pourra être utilisée.
    

Les éditeurs de logiciels ont été informés des échéances de la suppression du taux de conversion et les maintenances devraient être livrées dans des délais compatibles avec celles-ci. Toute difficulté de ce point de vue doit être signalée au chargé de mission SI de l’ARH.

ANNEXE  105a8
Le fichier des RSF-ACE (cf. note 1)

    

Dans le cadre de la réforme de l’assurance maladie et de la participation forfaitaire d’un euro, les établissements ex-DGF doivent télétransmettre l’intégralité des actes réalisés en consultations externes dans le cadre de la dotation annuelle à l’aide de lots spécifiques suivant la norme B2 (cf. note 2) .
    

Des tests sont en cours depuis plus d’un an avec les SSII du secteur ex-DGF.
    

La norme B2 étant une norme de facturation elle comporte tous les éléments nécessaires à la suppression du taux de conversion. C’est donc pour cela que le format des RSFA-ACE présenté ici fait référence à cette norme et qu’est fournie pour chaque variable la correspondance avec celle de cette norme. Les actes et consultations externes devant être télétransmis par la norme sont concernés par leur transcription en RSFACE, dans la limite de la liste des prestations déjà véhiculée dans FICHSUP. (cf liste plus bas).
    

Les prestations suivantes, bien que ne devant pas être transmises dans le fichier de la participation forfaitaire de « un euro », doivent être intégrées dans le fichier de RSF-ACE :
    -  SE1, SE2 et SE3 : sécurité environnement (à partir du 1
er mars 2007) ;
    -  FFM : petit matériel (à partir du 1
er janvier 2008) ;
    -  ATU : passage aux urgences (à partir du 1
er janvier 2008).
    

Pour toutes les prestations sauf SE1, SE2, SE3, FFM et ATU ce sont les règles de production de la norme B2 qui doivent s’appliquer. Il faudra donc s’y reporter pour les consignes de remplissage des différentes variables.
    

Le format d’un fichier de RSF-ACE doit être de la forme :
    -  RSF-ACE - A : début de facture ;
    -  RSF-ACE - C : détail ligne facture ACE ;
    -  RSFACE - M : CCAM ;
    -  RSF-ACE - M : CCAM.
    

Il faut noter que l’ensemble de l’activité peut-être déclarée dans les fichiers de RSFACE, y compris les patients non pris en charge par l’assurance maladie.

Dans ce cas il faut renseigner la variable [Code de prise en charge] du RSFACE-A et indiquer un taux de remboursement à 0 dans le RSFACE-C.
    

1.  RSF-ACE A.  -  Début de facture


LIBELLÉ DÉB FIN TAILLE RÉFÉRENCE POSITION
référence
Type d’enregistrement 1 1 1 Na   Valeur=A
Numéro FINESS 2 10 9 RSS non groupé 1  
Numéro d’entrée 11 19 9 Type 2 CP 40 Obligatoire
Sexe 20 20 1 RSS non groupé   Non applicable
Code civilité 21 21 1 Type 2B 40 Recodage : MR=1/MME=2 :MLE=2/SAN=3
No de matricule 22 34 13 Type 2 CP 12  
Rang de bénéficiaire 35 37 3 Type 2 CP 27  
Nature opération 38 38 1 Type 2 CP 39  
Nature assurance 39 40 2 Type 2 CP 77  
Justification d’exonération du TM 41 41 1 Type 2 CP 79  
Code de prise en charge 42 42 1 Note no 1   1=Assuré avec PEC/2=Assuré sans PEC/3=Non Assuré pris en charge /4=Non Assuré sans PEC
No de facture 43 51 9 Type 2 CP 30  
Code Gd régime 52 53 2 Type 2 CP 49  
Date naissance 54 61 8 Type 2 CP 96 modification liée au format de la date
Rang de naissance 62 62 1 Type 2 CP 102  
Date d’entrée 63 70 8 Type 2 CP 103 modification liée au format de la date
Date de sortie 71 78 8 Type 2 CP 109 modification liée au format de la date
Total base remboursement prestation hospitalière 79 86 8 Type 5 CP 42 Egal à 0
Total remboursable AMO prestation hospitalière 87 94 8 Type 5 CP 50 Egal à 0
Total honoraire facturé 95 102 8 Type 5 CP 58 Total des lignes de RSF-ACE C (y compris SE1, SE2, SE3)
Total honoraire remboursable AMO 103 110 8 Type 5 CP 66 Total des lignes de RSF-ACE C (y compris SE1, SE2, SE3)
Total participation assuré avant OC 111 118 8 Type 5 CP 74 Egal à 0
Total remboursable OC pour les PH 119 126 8 Type 5 CP 82 Egal à 0
Total remboursable OC pour les honoraires 127 134 8 Type 5 CP 90 Total des lignes de RSF-ACE C (y compris SE1, SE2, SE3)
Montant total facturé pour PH 135 142 8 Type 5 CP 115 Egal à 02
(3) Il faut noter que la distinction ici entre « prestation hospitalière » et « honoraire » n’a pas lieu d’être. La totalisation des lignes de RSFA-ACE a été affectée aux variables concernant les honoraires par argument de fréquence (les seuls codes prestation ne relevant pas clairement d’honoraires sont les SE1, SE2, SE3, FFM et ATU).

2.  RSF-ACE C.  -  Détail ligne facture ACE


LIBELLÉ DÉB FIN TAILLE RÉFÉRENCE POSITION
référence
Type d’enregistrement 1 1 1 Na   Valeur=C
Numéro FINESS 2 10 9 RSS non groupé 1  
Numéro de RSS 11 17 7 RSS non groupé 13 Non applicable dans ce cadre
No de matricule 18 30 13 Type 2 CP 12  
Rang de bénéficiaire 31 33 3 Type 2 CP 27  
Mode de traitement 34 35 2 Type 4 39 Doit être égal à 07
Discipline de prestation (ex DMT) 36 38 3 Type 4 41 Doit être égale à 000
Justification exo TM 39 39 1 Type 4 54  
Date de l’acte 40 47 8 Type 4 70 Attention format de date différent
Code acte 48 52 5 Type 4 76 Nature de prestation (y compris SE1, SE2, SE3)
Quantité 53 54 2 Type 4 81  
Coefficient 55 60 6 Type 4 83  
Dénombrement 61 62 2 Type 4 89  
Prix unitaire 63 69 7 Type 4 91  
Montant base remboursement 70 76 7 Type 4 98  
Taux remboursement 77 79 3 Type 4 105  
Montant remboursable par AMO 80 86 7 Type 4 108  
Montant des honoraires (dépassement compris) 87 93 7 Type 4 115  
Montant remboursable par OC 94 99 6 Type 4 123  
Montant remboursé NOEMIE Retour 100 107 8 Entité NOP-PHS 47 Non applicable dans ce cadre
Nature opération récupération NOEMIE Retour 108 110 3 Entité NOP-MFI 27 Non applicable dans ce cadre

3.  RSF M.  -  CCAM


LIBELLÉ DÉB FIN TAILLE RÉFÉRENCE POSITION
référence
Libellé Déb Fin Taille Référence Position référence  
Type d’enregistrement 1 1 1 na   Valeur=M
Numéro FINESS 2 10 9 RSS non groupé 1  
Numéro de RSS 11 17 7 RSS non groupé 13  
No de matricule 18 30 13 Type 2 CP 12  
Rang de bénéficiaire 31 33 3 Type 2 CP 27  
Mode de traitement 34 35 2 Type 4 39 Attention format de date différent
Discipline de prestation (ex DMT) 36 38 3 Type 4 41  
Date de l’acte 39 46 8 Type 4 68  
Code CCAM 47 59 13 Type 4 M 43  
Extension documentaire 60 60 1 Type 4 M 56  
Activité 61 61 1 Type 4 M 57  
Phase 62 62 1 Type 4 M 58  
Modificateur 1 63 63 1 Type 4 M 59  
Modificateur 2 64 64 1 Type 4 M 60  
Modificateur 3 65 65 1 Type 4 M 61  
Modificateur 4 66 66 1 Type 4 M 62  
Association non prévue 67 67 1 Type 4 M 63  
Code remb exceptionnel 68 68 1 Type 4 M 64  
No dent 1 69 70 2 Type 4 M 71  
No dent 2 71 72 2 Type 4 M 73  
No dent 3 73 74 2 Type 4 M 75  
No dent 4 75 76 2 Type 4 M 77  
No dent 5 77 78 2 Type 4 M 79  
No dent 6 79 80 2 Type 4 M 81  
No dent 7 81 82 2 Type 4 M 83  
No dent 8 83 84 2 Type 4 M 85  
No dent 9 85 86 2 Type 4 M 87  
No dent 10 87 88 2 Type 4 M 89  
No dent 11 89 90 2 Type 4 M 91  
No dent 12 91 92 2 Type 4 M 93  
No dent 13 93 94 2 Type 4 M 95  
No dent 14 95 96 2 Type 4 M 97  
No dent 15 97 98 2 Type 4 M 99  
No dent 16 84 85 2 Type 4 M 101  

Liste des codes prestations valorisés utilisables dans les RSFA-ACE

1 ACO Actes d’obstétrique
2 ADA Actes d’anésthésie
3 ADC Actes de chirurgie
4 ADE Actes d’échographie
5 ADI Actes d’imagerie
6 AIS Actes infirmiers de soins
7 AIS F Majoration actes infirmiers Férié
8 AIS N Majoration actes infirmiers Nuit
9 AMC Actes de kinésithérapie en établissement
10 AMC F Actes de kinésithérapie en établissement Férié
11 AMC N Actes de kinésithérapie en établissement Nuit
12 AMI Soins infirmiers
13 AMI F Majoration soins infirmiers Férié
14 AMI N Majoration soins infirmiers Nuit
15 AMK Actes de kinésithérapie
16 AMK F Majoration actes de kinésithérapie Férié
17 AMK N Majoration actes de kinésithérapie Nuit
18 AMO Séances d’orthophonie
19 AMP Soins de pédicurie
20 AMP F Majoration soins de pédicurie Férié
21 AMP N Majoration soins de pédicurie Nuit
22 AMS Suivi des actes de kinésithérapie
23 AMY Séances d’orthoptie
24 AMY F Majoration orthoptiste Férié
25 AMY N Majoration orthoptiste Nuit
26 ATM Actes techniques médicaux
27 B Actes de biologie
28 C Consultation
29 C F Majoration consultation Férié
30 C N Majoration consultation Nuit
31 CA Consultation approfondie
32 CNP Consultation neuropsychiatre
33 CNP F Majoration consultation neuropsychiatre Férié
34 CNP N Majoration consultation neuropsychiatre Nuit
35 CS Consultation spécialiste
36 CS F Majoration consultation spécialiste Férié
37 CS N Majoration consultation spécialiste Nuit
38 CSC Consultation spécifique au cabinet par un cardiologue ou un médecin spécialiste en pathologie cardio-vasculaire
39 D Actes dentaires
40 D F Majoration actes dentaires Férié
41 D N Majoration actes dentaires Nuit
42 DC Actes de chirurgie dentaire
43 DC F Majoration actes de chirurgie dentaire Férié
44 DC N Majoration actes de chirurgie dentaire Nuit
45 DEN Acte dentaire CCAM
46 FPE Forfait pédiatrique
47 FTG Forfait technique global
48 FTN Forfait technique normal
49 FTR Forfait technique réduit
50 FTS Forfait technique scanner
51 K Actes de spécialité
52 K F Majoration actes de spécialité Férié
53 K N Majoration actes de spécialité Nuit
54 KB Prélèvement directeur de laboratoire
55 KB F Majoration prélèvement directeur de laboratoire Férié
56 KB N Majoration prélèvement directeur de laboratoire Nuit
57 KC Actes de chirurgie ou chirurgie dentaire par stomatologue
58 KC F Majoration actes de chirurgie ou chirurgie dentaire par stomatologue Férié
59 KC N Majoration actes de chirurgie ou chirurgie dentaire par stomatologue Nuit
60 KCC Actes spécifiques des chirurgiens
61 KCC F Majoration actes spécifiques des chirurgiens Férié
62 KCC N Majoration actes spécifiques des chirurgiens Nuit
63 KE Actes d’échographie, échotomographie ou doppler

64 KE F Majoration actes d’échographie, échotomographie ou doppler Férié
65 KE N Majoration actes d’échographie, échotomographie ou doppler Nuit
66 KFD Forfait échographie radiologie
67 MCC Majoration coordination cardiologue
68 MCE Majoration consultation endocrino
69 MCG Majoration coordination généraliste
70 MCS Majoration coordination spécialiste
71 MGE Majoration généraliste enfant
72 MM Majoration milieu de nuit
73 MNO Majoration nourrisson généraliste
74 MNP Majoration nourrisson pédiatre
75 MPC Majoration provisoire cliniciens
76 MPJ Majoration provisoire cliniciens pour - 16 ans
77 ORT Orthodontie
78 P Actes anatomo-cyto-pathologie
79 PB Prélèvement sanguin par directeur de laboratoire non médecin
80 PRA Majoration d’honoraires pour produits
81 PRO Prothèse dentaire par stomatologue
82 SE1 Forfait sécurité et environnement hospitalier
83 SE2 Forfait sécurité et environnement hospitalier
84 SE3 Forfait sécurité et environnement hospitalier
85 SC Soins conservateurs par dentiste
86 SC F Majoration soins conservateurs par dentiste Férié
87 SC N Majoration soins conservateurs par dentiste Nuit
88 SCM Soins conservateurs par médecin
89 SCM F Soins conservateurs par médecin Férié
90 SCM N Soins conservateurs par médecin Nuit
91 SF Actes sage-femme
92 SF F Majoration actes sage-femme Férié
93 SF N Majoration actes sage-femme Nuit
94 SFI Soins infirmiers par sage-femme
95 SFI F Majoration soins infirmiers par sage-femme Férié
96 SFI N Majoration soins infirmiers par sage-femme Nuit
97 SPR Actes de prothèse dentaire par chirurgien dentiste
98 TB Prélèvement sanguin par technicien de laboratoire
99 TO Traitements d’orthopédie dentofaciale par chirurgien dentiste
100 Z Actes de radiologie
101 Z F Majoration actes de radiologie Férié
102 Z N Majoration actes de radiologie Nuit
103 ZM Dépistage cancer du sein
104 ZN Actes de médecine nucléaire
105 ZN F Majoration actes de médecine nucléaire Férié
106 ZN N Majoration actes de médecine nucléaire Nuit

ANNEXE  105a9
LE FICHIER VID-HOSP

1.  Format
    
Ce fichier permet l’intégration des variables issues du dossier de facturation permettant le calcul du taux de remboursement pour le séjour et donc la suppression du taux de conversion, après appariement avec le fichier de RSA.
    

Il correspond à une évolution du fichier VID-HOSP prévu dans le cadre de la procédure de chaînage qui est utilisé en entrée du logiciel MAGIC.
    

Le fichier VID-HOSP étendu doit suivre le format ci-dessous.


LIBELLÉ TAILLE POSITION REMARQUES
No de sécurité sociale 13 1-13 Valeur manquante « XXXXXXXXXXXXX »
Date de naissance du patient 8 14-21 Au format JJMMAAAA
Valeur manquante : « XXXXXXXX »
Sexe du patient 1 22-22 1 : Homme / 2 : Femme
Valeur manquante : « X »
No d’identification administratif de séjour 20 23-42 Doit être obligatoirement renseigné.
Code justification d’exonération du ticket modérateur 1 43-43 {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, C, X}
cf. annexe 9 du cahier des charges normes B2 ’X’ correspond à la valeur manquante ou sans objet
Code de prise en charge du forfait journalier 1 44-44 {A, L, R, X}
cf. annexe 16 du cahier des charges normes B2 ’X’ correspond à la valeur manquante ou sans objet
Nature d’assurance 2 45-46 {10, 13, 30, 41, 90, XX}
cf. normes B2
10 : Maladie
13 : Maladie régime local (Alsace-Moselle)
30 : Maternité
41 : Accident du travail
90 : Prévention maladie
XX : Non applicable ou manquante
Séjour facturable à l’assurance maladie 1 47-47 0 : Non / 1 : Oui / 2 : En attente de décision sur le taux de prise en charge du patient / 3 : En attente de décision sur les droits du patient
Facturation du 18 euros 1 48-48 0 : Non / 1 : Oui
Nombre de venues de la facture 3 49-51  
Montant à facturer au titre du ticket modérateur (2) 10 52-61 8 + 2 : Montant en centimes d’euros
Montant à facturer au titre du forfait journalier 10 62-71 8 + 2 : Montant en centimes d’euros
Montant total du séjour remboursé par l’assurance maladie (i.e. hors prestations annexes) 10 72-81 8 + 2 : Montant en centimes d’euros
Montant lié à la majoration au parcours de soin 4 82-85 2 + 2 : Montant en centimes d’euros

    
NB : Ce format VID-HOSP étendu est obligatoire à partir du 1er janvier 2007 dans les établissements ex DG des champs MCO et HAD.
   

Pour les autres champs du PMSI (SSR et PSY) deux formats peuvent être utilisés :
    -  le format standard : qui correspond à l’ancien format : position 1 à 42 ci-dessus ;
    -  le format étendu : positions 1 - 85.
    MAGIC ainsi que les logiciels de traitement des champs SSR et PSY seront adaptés pour pouvoir prendre en entrée les 2 types de fichiers (standard ou étendu).

2.  Nouvelles variables
    
Les variables supplémentaires sont les suivantes :
    

1.  Code justification d’exonération du ticket modérateur :
    

Son codage doit suivre les consignes de l’annexe 9 du cahier des charges de la normes B2. Le tableau du paragraphe 5, ci-dessous résume les conditions de codage en particulier des modalités manquantes ou sans objet qui sont absentes de cette annexe 9, en fonction de la prise en charge du séjour par l’assurance maladie.
    

2.  Code de prise en charge du forfait journalier :
    

Son codage doit suivre les consignes de l’annexe 16 du cahier des charges de la normes B2. Le tableau du paragraphe 5, ci-dessous résume les conditions de codage en particulier des modalités manquantes ou sans objet qui sont absentes de cette annexe 16, en fonction de la prise en charge du séjour par l’assurance maladie.
    

3.  Nature d’assurance :
    

Son codage est identique à la variable correspondante dans la norme B2. Le tableau du paragraphe 5, ci-dessous résume les conditions de codage en particulier des modalités manquantes ou sans objet, en fonction de la prise en charge du séjour par l’assurance maladie
    

Le tableau présenté en paragraphe 3 ci-dessous montre le transcodage des risques en codification BG norme B2.
    

4.  Séjour facturable à l’assurance maladie :
    

Prend les valeurs suivantes :
    -  0 : séjours non pris en charge par l’assurance maladie (non assurés sociaux : AME - migrants de passage). Les séjours correspondants ne sont pas valorisés. Les variables d’informations sur le patient (exonération du TM, prise en charge FJ, nature d’assurance) seront renseignées par la valeur manquante ;
    -  1 : séjours pris en charge et facturé à l’assurance maladie ;
    -  2 : l’établissement est en attente de la réponse des caisses d’assurance maladie sur le taux de prise en charge du patient (ALD...). Les variables d’informations sur le patient sont renseignées par la dernière valeur connue ;
    -  3 : l’établissement est en attente de décision sur les droits du patients (assuré social/non assuré social).
    

5.  Facturation du 18 euros :
    

Les montants TM et remboursé par l’assurance maladie tient compte de l’imputation des 18 euros.
    

6.  Nombre de venues de la facture :
    

Cette information permet de traiter le cas où il y a plusieurs RSS mais une seule facture. Elle permettra dans les traitements réalisés par l’ATIH de répartir le montant de la facture sur les différents RSS. Cette procédure est courante en hospitalisation de jour, chimio et dialyse.
    

7.  Montant à facturer au titre du ticket modérateur :
    -  pour un assuré non exonéré il est égal au montant total du TJP affecté du taux de TM auquel est soustrait le montant total du forfait journalier (non compris le forfait journalier de sortie) ;
    -  pour un assuré exonéré il est nul.
    

8.  Le montant à facturer au titre du forfait journalier :
    
Il est égal au montant total du forfait journalier y compris le forfait journalier de sortie. Ce montant est renseigné quelque soit le mode de prise en charge du forfait journalier. Il est évidemment égal à 0 dans le cas d’un séjour ambulatoire.
    

9.  Montant total du séjour remboursé par l’assurance maladie :

Pour un assuré non exonéré du ticket modérateur il est égal au montant total du TJP affecté du taux de remboursement auquel s’ajoute le montant total du forfait journalier non compris le forfait journalier de sortie (il s’agit du cas où l’assuré acquitte le ticket modérateur).
    -  pour un assuré exonéré du TM il s’agit du montant total du TJP s’il n’est pas exonéré du forfait journalier, ou du montant total du TJP auquel s’ajoute le montant du forfait journalier s’il en est exonéré.
    

10.  Montant lié à la majoration au parcours de soin :
    

A renseigner par la valeur 0 par défaut.
    

Dans le cadre des traitements, les seules variables dont le mauvais codage entraîne une non-prise en compte des séjours sont les suivantes :
    -  code justification d’exonération du ticket modérateur ;
    -  code de prise en charge du forfait journalier ;
    -  nature d’assurance ;
    -  séjour facturable à l’assurance maladie ;
    -  nombre de venue de la facture.

3.  Tableau de concordance des risques en BG et Normes B2


LIBELLÉ CODE
Risque
BG
NATURE
assurance
B2
Maladie 10 10
Maladie. Séjour non motivé par la pathologie 14 10
Maladie. Assuré reconnu atteint d’une affection liste (soumis à avis médical) séjour non en rapport avec l’affection liste. 18 10
Maladie. Assuré reconnu atteint d’une affection liste (soumis à avis médical) séjour en rapport avec l’affection Liste. 28 10
Maladie. Assuré reconnu atteint d’une affection hors liste (soumis à avis médical) séjour non en rapport avec l’affection hors-liste 19 10
Maladie. Assuré reconnu atteint d’une affection hors liste (soumis à avis médical) séjour en rapport avec l’affection hors-liste 29 10
Maladie. Séjour non motivé par la polypathologie 14 10
Maladie. Séjour motivé par la polypathologie 27 10
Maladie en cours de navigation (régime 06) 80 10
Maladie pour assuré appartenant au régime local Alsace-Moselle 13 13
Maladie. Séjour non motivé par la polypathologie assuré appartenant au régime local Alsace-Moselle 15 13
Maladie. Assuré reconnu atteint d’une affection liste, appartenant au régime local Alsace-Moselle 16 13
Maladie. Assuré reconnu atteint d’une affection hors liste, appartenant au régime local Alsace-Moselle 17 13
Maternité (durant les quatre derniers mois de grossesse) à compter du 1er janvier 2005. 30 30
Accident de travail (41 : travail - 42 : maladie prof - 43 : trajet) 40 - 41
42 - 43
41
Accident pour régime TNS 50 41

4.  Calcul du montant à facturer au titre du ticket modérateur et facturation des forfaits journaliers
    
Les établissements calculent le ticket modérateur sur la base du tarif journalier de prestations, duquel est déduit le forfait journalier pour la durée du séjour sauf le jour de sortie (art. L. 174-4 du CSS). La part payée par le patient se décompose donc en :
    -  un TM à 80 % sur le TJP ;
    -  les forfaits journaliers (non compris le FJ du jour de sortie) ;
    -  les forfaits journaliers y compris le FJ du jour de sortie.
    

Dans la pratique, la somme de ces deux éléments est égale au montant du TM + le FJ du jour de sortie.
    

L’établissement doit au total recevoir un montant égal au financement des soins, auquel s’ajoutent les forfaits journaliers.
    

En complément des sommes perçues auprès du patient ou de l’assuré, l’assurance maladie verse le montant du GHS affecté le cas échéant du taux de prise en charge.

Exemple de remplissage des variables


TAUX
prise en
charge (TX)
= 80 %
TAUX
de prise
en charge
= 100 %
TAUX
de prise
en charge
= 100 %
+ exo FJ
Montant à facturer au titre du TM (TJP*ds*txTM)
- (FJ*ds)
= (120*5*0,2)
- (15*5) = 45
0 0
Montant à facturer au titre du FJ FJ*(ds + js)
= 15*6 = 90
FJ*(ds + js)
= 15*6 = 90
0
Montant total du séjour remboursé par l’AMO (TJP*ds*TX)
+ (FJ*ds)
= (120*5*0,8)
+ (15*5) = 555
TJP*ds
= 120*5 = 600
(TJP*ds)
+ (FJ*(ds+js))
= (120*5)
+ (15*6) = 690
Hypothèses : TJP = 120Euro / ds = 5 jours.
Js : jour de sortie.

    
5.  Codage des variables VID-HOSP en fonction de la situation administrative du patient et du type de séjour


SÉJOUR FACTURABLE
à l’assurance maladie
CODE JUSTIFICATION
d’exonération
du ticket modérateur
CODE DE PRISE
en charge
du forfait journalier
NATURE
d’assurance
NOMBRE DE VENUES
de la facture
0 : Non pris en charge X X XX 1..N
3 : En attente de droits du patient X X XX 1..N
2 : En attente sur le taux de prise en charge {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, C, X} {A, L, R, X} {10, 13, 30, 41, 90, XX} 1..N
1 : Pris en charge :
Nouveau-Né
X X XX 1
Radiothérapie {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, C, X} X {10, 13, 30, 41, 90, XX} 1..N
Séances hors radiothérapie {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, C} X {10, 13, 30, 41, 90} 1..N
Durée de séjour = 0 {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, C} X {10, 13, 30, 41, 90} 1..N
Autre type de séjour {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, C} {A, L, R} {10, 13, 30, 41, 90}   1

    
Si la variable [code justification du ticket modérateur] vaut ’X’ : le [Montant à facturer au titre du ticket modérateur] ainsi que le [Montant total du séjour remboursé par l’assurance maladie] doivent être égal à 0 ;
    

Si la variable [Code de prise en charge du forfait journalier] vaut ’X’ : le [Montant à facturer au titre du forfait journalier] doit être égal à 0.

6.  Consignes particulières pour les établissements HAD
    La variable [Code de prise en charge du forfait journalier] doit-être égale à X’ (non applicable).
    La variable [Facturation du 18 euros] doit être égale à 0.
    La variable [Nombre de venues de la facture] doit être renseigné par le nombre de jours facturés, si une facture a été émise, ou par 0 en l’absence de facture.
    Le [Montant total du séjour remboursé par l’AM] est égal au nombre de journées facturés multiplié par le tarif journalier de prestation de l’établissement.
    Le [Montant à facturer au titre du ticket modérateur] est égal au nombre de journées facturés multiplié par le tarif journalier de prestation de l’établissement auquel on applique le taux de prise en charge du patient.

7.  Détail des codes retour des contrôles réalisés par MAGIC
    (i) « no de sécurité sociale »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : longueur incorrecte (différente de 13)
    2 : renseigné avec la valeur manquante (i.e. XXXXXXXXXXXXX’)
    3 : présence de caractères non numériques
    4 : format incorrect (i.e. ne commençant pas par 1’, 2’, 5’, 6’, 7’ ou 8’)
    (ii) « date de naissance »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : longueur incorrecte (différente de 8)
    2 : renseignée avec la valeur manquante (i.e. XXXXXXXX’)
    3 : présence de caractères non numériques
    4 : date incorrecte (i.e. ne peut être interprétée en tant que date au format jj/mm/aaaa)
    (iii) « sexe »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : renseigné avec la valeur manquante (i.e. X’)
    2 : valeur illicite (i.e. n’appartenant pas à 1, 2)
    (iv) « n
o d’identification administratif de séjour »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : non renseigné (longueur nulle)
    (v) « code justification d’exonération du ticket modérateur »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : valeur illicite (i.e. n’appartenant pas à [0, 1,2,3,4,5,6,7,8,9, C, X])
    (vi) « code de prise en charge du forfait journalier »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : valeur illicite (i.e. n’appartenant pas à [A, L, R, X])
    (vii) « Nature d’assurance »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : valeur illicite (i.e. n’appartenant pas à 10, 13, 30, 41, 90, XX)
    (viii) « Séjour facturable à l’assurance maladie »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : valeur illicite (i.e. n’appartenant pas à 0, 1, 2, 3)
    (ix) « Facturation du 18 euros »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : présence de caractères non numériques
    (x) « Nombre de venues »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : présence de caractères non numériques
    (xi) « Montant à facturer au titre du ticket modérateur »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : présence de caractères non numériques
    (xii) « Montant à facturer au titre du forfait journalier »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : présence de caractères non numériques
    (xiii) « Montant total du séjour remboursé par l’assurance maladie (i.e. hors prestations annexes) »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : présence de caractères non numériques
    (xiv) « Montant lié à la majoration au parcours de soin »
    0 : pas de problème à signaler
    1 : présence de caractères non numériques

NOTE (S) :

(1) Les modifications apportées par rapport au précédent cahier des charges sont les suivantes :
    - une modification du nom des enregistrements : RSF est devenu RSF-ACE ;
    - une suppression des types d’enregistrements superflus (RSF-B, RSF-P, RSF-I, RSF-H) ;
    - ajout de précisions de codage.

(2) Les positions de références sont fournies à partir de la norme de février 2004, cependant les variables utilisées ne sont pas concernées par les versions ultérieures de celle-ci.