Revenir aux résultats de recherche Imprimer cette page

Sécurité du patient : la HAS se mobilise pour réduire les risques associés aux soins

La HAS affirme qu' "un patient hospitalisé sur 10 subirait un évènement indésirable lors de ses soins. Contrairement aux idées reçues, l’erreur individuelle du professionnel n'est pas la cause principale de tels évènements. En effet, les données recueillies à ce jour mettent en cause d’autres dysfonctionnements. Dans 1 cas sur 3, c'est le travail en équipe dont la communication (entre professionnels et vers le patient) qui en est la cause". L'institution "dresse aujourd’hui un bilan et dévoile sa stratégie pour que l’équipe et le patient soient les acteurs clefs de la diminution des risques associés aux soins". La HAS estime qu'il convient d' "encourager l’analyse des évènements indésirables par les équipes de soignants", de développer l'expérimentation "dite « Pacte » (Programme d’Amélioration Continue du Travail en Equipe), pour aider les équipes pluri professionnelles à travailler sur les facteurs organisationnels et humains : l'écoute, l’entraide, la prise en compte du stress, la communication, etc.", d'encourager la démarche d'accréditation, et de faire du patient un "partenaire actif de l’équipe".